Les secrets d'un sourcing réussi

Nous allons explorer un cas concret de recrutement de consultant immobilier indépendant.

Les secrets d'un sourcing réussi

Quoi qu’on en pense, toutes les pistes te ramènent toujours à LinkedIn.

Pourquoi ?

Parce que c’est l’une des seules plateformes qui te permet d’enrichir facilement les informations trouvées sur tes prospects.

Bien que tu puisses trouver des prospects ailleurs, utiliser LinkedIn pour enrichir ces données est essentiel.

Cela t’offre une vue complète et précise de tes prospects, te permet de valider les informations, de bien segmenter, et de faciliter un contact personnalisé et efficace.

Dans cet article, nous allons explorer un cas concret de recrutement de consultant immobilier indépendant.

Nous verrons comment tu peux avoir une approche différente sur le sourcing, et surtout comment tu peux être très efficace sur :

  • Le sourcing
  • Le suivi
  • Les messages
  • Les relances

C’est parti pour notre cas, étape par étape.

1. Cherche là où les autres ne vont pas

Pour le contexte, nous recherchons des agents immobiliers indépendants pour une start-up spécialisée en prêts immobiliers.

Partons du principe que tu as déjà défini ta stratégie de ciblage et de sourcing, et préparé tes messages d’approche.

Grâce à ce travail préparatoire, nous découvrons un site de mandataires immobiliers.

En fouillant un peu, tu découvres que tous les mandataires immobiliers y sont répertoriés.

Plus de 2000 consultants avec des informations très intéressantes sur chaque personne :

  • Ville
  • Département
  • Email
  • Numéro de téléphone
  • Note de l’agent sur ImmoAdvisor
  • Nombre de biens vendus
  • Nombre de biens en cours

Après avoir extrait les informations, tu as donc récupéré et construit un fichier de plus de 2000 profils de mandataires immobiliers.

Petite parenthèse !

J’ai fait une recherche sur LinkedIn Recruiter des profils qui travaillent dans l’entreprise.

J’ai obtenu 777 résultats contre plus de 2000 en allant sourcer sur le site directement.

Si je m’étais cantonné qu’à Linkedin, je serais passé à côté de +1200 profils intéressants ;)

Je t’épargne la méthode pour scraper automatiquement les données, si tu veux des détails, envoie moi un MP, et je ferais un article spécifique 😉

Voici à quoi ressemble le fichier final :

Capture d’écran 2024-06-13 à 10.10.31.png

2. À la recherche des URLs LinkedIn

Tu pourrais t’arrêter là et envoyer des emails directement. Tu sais que les profils correspondent à ton besoin (pas de risque d’avoir des profils hors scope).

Mais ce n’est pas suffisant !

Pour une approche et une gestion plus efficace, tu veux :

  • Mettre en place une stratégie multicanal
  • Avoir un suivi automatisé de ton sourcing
  • Avoir la possibilité de créer une campagne d’outreach
  • Obtenir un reporting et des KPI sur ce recrutement
  • Pouvoir créer une stratégie de nurturing

À ce stade, tu as un tableau avec des données intéressantes, mais il te manque les profils LinkedIn pour enrichir chaque profil.

Il existe une multitude de méthodes et d’outils pour trouver les URLs (Texau, Phantombuster, Clay, via des API…).

Nous allons utiliser une API avec une automatisation Make pour récupérer les URLs.

Capture d’écran 2024-06-13 à 10.20.18.png

3. Gère ton sourcing sans effort

Il est temps de maximiser l’efficacité de ton processus de recrutement.

Pour cela, il existe plusieurs outils qui peuvent grandement t’aider et automatiser le suivi des interactions avec chaque profil.

Parmi eux, Jarvi se distingue par sa simplicité et sa capacité à gérer ton sourcing de manière fluide et organisée.

Explorons comment un outil comme Jarvi peut transformer ton processus de sourcing.

À cette étape, tu as un fichier complet, prêt à être envoyé dans l’outil. Sans lui, tu perdrais un temps fou à travailler sur ton Gsheet pour le suivi, l’envoi de messages, d’emails, les relances, et les mises à jour manuelles.

Avec cet outil, tu importes ta liste en quelques minutes.

La puissance de l’import dans Jarvi est incroyable !

En quelques minutes, tous les profils sont importés et enrichis dans l’interface.

Enrichir ici, ça veut dire :

  • Avoir toutes les infos de chaque profil LinkedIn (expérience, formation, lieux, titre de poste…)
  • Obtenir pour certains les numéros de téléphone et emails (si cette donnée est sur le profil)
  • Si tu avais échangé avec des personnes avant l’import, Jarvi récupère ton historique d’échanges par email ou sur la messagerie LinkedIn.

Une vidéo d’une minute pour tout comprendre :

https://app.guidde.com/share/playbooks/1oiF17s6iyP21WnBB3vZ83?origin=bDaK6RrvCLPfFTQaxVlJA5BuoWs2

Tu passes donc du Gsheet à quelque chose de beaucoup plus puissant et user-friendly, qui va te permettre de contacter tout le monde, et suivre automatiquement les retours, relances, etc…

Sans outils, tu serais obligé d’ouvrir les profils un par un ou en masse.

Le problème ?

Cela peut déplaire à LinkedIn et t’exposer à des avertissements ou même à un blocage de compte.

Chaque fonctionnalité de Jarvi est conçue pour simplifier ton travail et réduire ta charge mentale !

C’est déjà la fin, on se donne rendez-vous dans un prochain article pour de nouveaux cas d’usage 👋

Vous aussi, commencez avec Jarvi

l'ATS et CRM tout en un, pour les cabinets de recrutement et les recruteurs indépendants.

Réserver une démo